Qui ?

Qu'est ce qu'un influenceur ?

  Les influenceurs se sont accroît ces dernières années, et leurs pratiques se sont énormément développées. En effet, au début, ils étaient seulement des personnes partageant leur quotidien avec leur communauté. Mais aujourd’hui, nous désignons un influenceur, comme une personne qui, de par son exposition ou son réseau, partage du contenu avec sa communauté plus ou moins imposante. Pour cela, il utilise les réseaux sociaux en tant que support de partage. Il influence le mode de consommation de ces derniers.

  Beaucoup sont devenus influenceurs en commençant par être “youtubeur”. En effet, un youtubeur désigne, plus spécifiquement, une personne ayant un compte YouTube sur lequel elle publie des vidéos. Ce réseau social était davantage utilisé auparavant vu qu’Instagram, TikTok et Snapchat n'étaient pas aussi connus ou n'existaient pas encore.

L'influenceur est généralement indépendant, même s'il est parfois sollicité par des entreprises à des fins commerciales ou publicitaires. Il peut ainsi agir en tant qu'ambassadeur d'une ou de plusieurs marques ou pour son propre compte. Son pouvoir d'influence dépend de sa popularité, de son expertise sur un sujet donné et de l'étendue de sa cible.

  Aujourd’hui on parle plus d’influenceurs que de youtubeurs. En effet, les youtubeurs étalent leurs contenus sur de plus en plus sur les réseaux sociaux.

Les différents types d'influenceurs

  Parmi les principales catégories d'influenceurs, l'on recense : les blogueurs influents, qui font autorité dans un domaine et possèdent leur propre communauté, les évaluateurs, qui notent et donnent leur avis sur des produits, et les sentinelles, qui sont à l'affût des nouveautés et qui diffusent sur le web des informations fraîches en avant-première.

  Les influenceurs ont donc une communauté plus ou moins nombreuse. En effet, nous pouvons les caractériser de différentes :

 Micros-influencer 

  Les micro-influencers (10K – 100K followers) est l’un des groupes les plus recherchés par les marques. D’après 32% des professionnels de la mode, du luxe et de la cosmétique, les Micro Influencers sont ceux qui parviennent le mieux à connecter les marques avec l’audience qu’elles désirent toucher. Leurs principales caractéristiques sont :

  • Des audiences très fortement segmentées et donc très sur-mesure.

  • Des taux d’engagements forts et la capacité à recueillir des réactions de la part de leurs audiences

  • Une capacité à créer une très forte fidélité avec le consommateur

  • Des prix de collaboration que les petites et moyennes marques peuvent se payer

 Mid-Tier influencer

  Les Mid-Tier Influencers (100K – 500K), se sont un autre groupe d’influenceurs que les marques considèrent de plus en plus : 37.7% des professionnels déclarent qu’ils

préfèrent travailler avec eux pour atteindre leurs objectifs. Ces-derniers sont en effet à un niveau de développement où leur audience est sensiblement plus importante, mais où leurs communautés continuent d’être bien ciblées, où il est toujours facile de communiquer avec elles et de les engager. Les principales caractéristiques des Mid- Tier Influencers sont :

  • Création de toujours adapté aux audiences segmentées qui sont faciles à atteindre et à engager

  • Maintien d’un certain niveau d’exclusivité au sein d’une audience plus large car les collaborations multi-marques sont peu nombreuses

  • Travailler avec plusieurs Mid-Tier influencers offre la possibilité d’amplifier l’impact de vos campagne auprès de followers fidèles

  • Leurs coûts de collaboration sont toujours accessible pour les petites et moyenne entreprises

 Mega-influencer 

  Les Mega Influencers (500K – 2M). Nous abordons maintenant une catégorie d’influenceurs dont le prix par campagne et par publication est élevé mais qui garantit aussi de toucher une franche très large de consommateurs sur les réseaux sociaux. Ces-derniers sont des personnalités bien connues qui collaborent généralement avec plusieurs marques en même temps. Avec les Mega Influencers, il est essentiel de signer des accords de collaboration garantissant une exclusivité limitée pendant la période de la campagne ou, au moins, demander à ce que l’influenceur ne mentionne pas la marque dans les mêmes publications que les concurrents pendant ladite période. Selon le rapport sur L’état des lieux du Marketing d’Influence en 2019, 5,3% des professionnels de la mode, du luxe et des cosmétiques considère que l’élaboration de contrat légaux est un obstacle pour collaborer avec des influenceurs. Leurs caractéristiques sont :

  • Large audience avec différentes communautés

  • Elle offre la possibilité d’augmenter rapidement le reach de votre marque

  • Contribue à faire croître les ventes pendant une campagne produit

 All-Star influencer

 

  Enfin, Les All-Star Influencers (+ 2M) Les plus convoités. Ces-derniers sont les leaders d’opinion qui sont parfois confondus avec les Célébrités à cause de leur nombre élevé de followers, mais leur aspirations à ne créer que du contenu digital les maintient à part. Chiara Ferragni, aussi connu sous le nom de The Blonde Salad, est un exemple d’All- Star Influencer, avec une audience de plus de 2 millions de personnes. Nous pouvons les caractériser comme :

  • Following massif composé d’audiences très diverses (difficile d’identifier un segment particulier au sein de celles-ci)

  • Impact immédiat et fort reach garantis

  • Souvent confondus avec les « Célébrités » et leur follower est moins fidèle Leur pricing limitent la possibilité de faire des partenariats avec eux pour beaucoup de marques

Qui sont-ils ? 

On devrait plutôt parler d'influenceuses puisque 75% sont des femmes !

 

     On peut également parler de jeunes : les 19-35 ans représentent 71% des influenceurs. Les influenceurs ont en moyenne 29 ans. Les plus jeunes influenceurs plébiscitent les applications TikTok et SnapChat (22 ans en moyenne), alors que les moyennes d’âge sur Instagram et YouTube oscillent entre 28 et 30 ans. Plus ils sont âgés, plus on aura

tendance à les retrouver (dans cet ordre) sur Twitter, Facebook, les Blogs, Pinterest et, enfin, Linkedin (35 ans de moyenne d’âge).

   La youtubeuse "BeYourself" s'exprime sur ce qui est réellement le métier d'influenceur. Dans sa vidéo elle insiste bien que c'est un métier comme les autres avec une charge de travail conséquente. De plus, être influenceur est avant où un métier de "plaisir" et non un métier où l'on cherche à se faire un salaire.

Le contexte et l'origine

     Les premiers véritables influenceurs remontent au 20e siècle même si ce terme n’existait pas encore à l’époque. En effet, en 1920 quelques marques se lançaient sur un produit, en créant des personnages pour susciter des émotions chez le consommateur afin qu’ils soient influencés à l’acheter. L'imaginaire du père Noël créé par la marque Coca Cola est probablement un des personnages les plus connus dans l’histoire du marketing d’influence, puisqu’aujourd’hui il est un personnage emblématique du 25 décembre, jour de noël. Ses personnages fictifs sont comparables aux influenceurs d’aujourd’hui car ils ont eu certains effets similaires, comme influencer les personnes à l’achat, de plus ils ont aussi duré jusqu’à nos jours. Les « seconds » véritables influenceurs, c’est-à-dire, ce que nous connaissons tous par le biais des réseaux sociaux sont apparus avec le développement d’internet et des réseaux sociaux, soit, entre 2011 et 2012, 5 ans après l’apparition de YouTube.

coke-holiday-packaging-4.jpg